L’ Amiral de l’affichage environnemental français

Partager :

Consécration écologique pour l’ hôtel Amiral de Nantes

L’hôtel Amiral a récemment recueilli un « A » à l’affichage environnemental,  notation ultime récompensant tous les efforts accomplis pour limiter l’impact environnemental de l’établissement et de ses clients. C’est le premier hébergement en France à recevoir une telle reconnaissance depuis la mise en place de l’affichage environnemental. Nous avons eu l’occasion de nous entretenir avec la directrice de l’ hôtel Amiral, Nadine WITCZAK, pour en savoir un peu plus.

Un 2 étoiles 49 chambres au coeur de ville

L’hôtel Amiral est un établissement situé dans le centre-ville de Nantes, disposant de 49 chambres et composé d’une équipe de 12 personnes. La clientèle est très diversifiée puisqu’on accueille le tourisme d’affaires principalement en semaine et nous nous développons énormément sur le créneau des familles le week-end. La clientèle étrangère représente environ 18 à 20% des arrivées avec une bonne progression de la clientèle espagnole qui prend le pas sur la clientèle britannique. Nous avons recruté un collaborateur espagnol il y a deux ans afin d’ améliorer l’accueil de ce segment en plein essor. Nous comptons également une clientèle culturelle avec la proximité du théâtre Graslin ainsi qu’une belle clientèle de sportifs puisque nous proposons des offres spéciales pour les sportifs (escrimeurs, tennisman…).

Une équipe pérenne qui nous permet de mettre en place des actions sur la durée

Nous avons une équipe fidèle qui participe activement au développement.         Grâce à elle, nous arrivons à mettre en place des actions sur le long terme en leur faisant prendre conscience de la cohérence nos projets.  Ils s’investissement au quotidien dans cette démarche environnementale puisque chacun a une action précise à faire.  Ils ont aimé ça, ils se sont repositionnés sur leur poste, ils ont fait des choses nouvelles et ça les a vraiment intéressés.


L’origine de l’engagement environnemental de l’hôtel Amiral

C’est à la base une sensibilité personnelle, l’envie de développer un établissement autrement. Un hôtel est haut lieu de gaspillage. On jette beaucoup de choses (comme les emballages), on gaspille de l’électricité, de l’eau… Nous avions envie de développer du bon sens grâce à des eco-gestes simples. La démarche a pris forme en 2007 avec l’engagement qualité « HotelCert Qualité-Tourisme ».

En 2008, nous avons décidé d’ aller plus loin et nous nous sommes intéressés aux autres labels existants, notamment la Clé Verte, qui me plaisait car il touchait une clientèle internationale. J’ai ensuite monté un dossier et l’audit a été positif. A partir de ce moment-là, nous avons décidé d’engager des travaux de rénovation en intégrant les critères et le cahier des charges de l’Eco Label européen. Nous avons modifié la salle des petits déjeuners pour proposer un petit déjeuner bio différent de ce qu’on proposait au départ.

Porté par ces résultats encourageants et la communication qui nous rapportaient de la clientèle induite, notre taux d’occupation et notre prix moyen n’ont cessé d’évoluer malgré la crise, et nous avons continué sur l’Eco Label.

J’ai beaucoup appris grâce à Gilles Cibert, ancien président du Club hôtelier de Nantes. Il m’a montré qu’on pouvait se développer autrement et qu’on pouvait faire un buffet bio complètement diversifié tout en réduisant l’utilisation des emballages individuels. Chose qui, à l’époque, me semblait incompatible avec les règles d’hygiène en vigueur. Il m’a fait rencontrer Hubert Vendeville d’Evea Tourisme (maintenant Betterfly Tourism), qui nous a proposé un projet très intéressant et très cohérent par rapport à notre démarche environnementale. Il nous a présenté l’affichage environnemental qui prenait en compte le cycle de vie des produits : nous allions plus loin dans les démarches en se posant les vraies bonnes questions avec une proposition de plan d’action chiffré.

Du linge de lit éco-conçu, fabriqué en France et qui utilise moins de produits chimiques

Hubert Vendevillle, de Betterfly Tourism, nous a présenté des solutions d’éco blanchisserie et de linge de lit éco-conçu fabriqué en France, avec moins de produits chimiques et une durée de vie beaucoup plus longue (80% du linge utilisé en hôtellerie est fabriqué en Asie selon des procédés qui ne sont pas du tout tracés). Après une étude, nous avons mis en place ce linge de lit beaucoup plus tracé dans sa fabrication et qui demande moins de temps de séchage (l’impact carbone étant très important dans le temps de séchage). Nous avons effectué un suivi sur 4 mois avec une enquête client et un panneau en chambre qui expliquait pourquoi le linge était de cette façon (couleur écru). Nous avons tout de suite eu d’excellents retours de la part des clients qui trouvaient notre engagement extraordinaire.

L’affichage environnemental : un bel outil de mise en avant pour les établissements qui s’engagent dans l’éco tourisme.

L’affichage environnemental va nous permettre de communiquer avec un support fiable et officiel. Il complète ceux déjà  existants et va fédérer tout le monde sur le fait qu’on travaille sur le cycle de vie d’un produit, basé sur tous les piliers initiés par l’ecolabel,  mais en un peu plus poussé.

Nantes, une ville qui nous porte vers la transition énergétique et le développement durable

Nous sommes chanceux à Nantes d’être portés par un territoire qui met beaucoup d’actions en place à portée des professionnels : Betterfly Tourism, FairBooking avec la réservation en direct, la CCI qui œuvre depuis 2006 sur le développement durable ainsi que les comités de pilotage de l’Office du Tourisme.

La démarche environnementale permet de se différencier de la concurrence

Nous sommes dans un secteur extrêmement concurrentiel et la démarche environnementale permet de se différencier. Dans quelques années, l’engagement environnemental sera la norme. Les établissements n’ayant pas su anticiper la transition en amont auront bien du mal à s’y mettre alors que nous proposerons déjà autre chose de nouveau.

Comment allez-vous communiquer sur votre affichage environnemental ?

En interne, à chaque étage nous affichons l’étiquette environnementale. L’équipe est formée pour répondre aux questions des clients. Nous allons nous appuyer sur les réseaux sociaux ainsi que sur FairBooking qui prône la réservation en direct et mettra en avant les établissements éco-labellisés. Comme nous ne payons pas de commissions sur FairBooking,  cela permettra de dégager des marges pour faire des actions en faveur de l’environnement, d’améliorer les salaires de nos collaborateurs et le confort des établissements en terme de rénovation.

Nadime WITCZAK : votre conclusion ?

Il faut remettre les choses dans leur contexte: nous sommes un établissement 2 étoiles, disposant de 49 chambres avec un service de petit déjeuner. Nous n’avons pas de spa, pas de restaurant, pas de salle de sport etc… Il est évident que pour un établissement comme le nôtre, la difficulté est moindre que dans les établissements de luxe où il y a des prestations à l’infini. Nous, nous avons une réactivité immédiate quand nous décidons de faire quelque chose. Nous pouvons le mettre en œuvre assez facilement avec l’équipe et nous arrivons à nous fixer des objectifs atteignables à court terme.

 

Nadine WITCZAK, directrice de l’hôtel

Hôtel Amiral**

26 Bis rue Scribe   44000 Nantes

Tél: 02 40 69 20 21

http://www.hotel-nantes.fr

amiral@hotel-nantes.fr

Plus d’information sur l’affichage environnemental:

« Hôteliers : à vos marques, prêts, économisez et affichez ! »